The Revenant

affiche the revenant

Synopsis

Hugh Glass est un trappeur qui aide les américains à avancer dans les terres indiennes. Malheureusement, il se fait attaquer par un ours et est dans un état déplorable, si bien que les personnes qui l’accompagnent n’ont aucun espoir quant à sa survie. Il est donc laissé pour mort. Mais son désir de se venger de l’assassin de son fils va lui permettre de rester en vie et de tout faire pour le retrouver.

 

Détails

Titre : The Revenant
Nationalité : Américaine
Date de sortie au cinéma : 24 février 2016
Longueur : 2h36
Genre : Aventure, Western

 

Ma critique

Je suis allée voir The Revenant au cinéma puisque j’en ai entendu parlé comme la consécration de Leonardo DiCaprio qui a enfin réussi à décrocher un oscar grâce à ce film. Je suis donc allée dans la salle obscure pleine de confiance.
Leonardo DiCaprio est vraiment éblouissant dans ce film, il mérite tout à fait son oscar car on y croit, il fait très bien passer les émotions et est d’une justesse merveilleuse. Et il ne faut pas parler que de Leonardo DiCaprio, Tom Hardy est lui aussi bluffant dans son rôle John Fitzgerald, tout comme Domhnall Gleeson dans son rôle de capitaine. En bref je n’ai vu aucune fausse note du côté des acteurs !
Seulement voilà, le film en lui-même ne m’a pas plus plu que ça… Il est certes très beau et très poétique, mais il est également trop lent à mon goût. Les scènes fixes qui montrent les arbres où le ciel/la lune pendant plusieurs secondes sont belles, mais trop longues, pas besoin à mon sens de laisser la caméra filmer une image autant de temps, 2 secondes auraient largement suffit…
The Revenant est un peu trop prévisible aussi à mon goût… La scène vers la fin où les deux chevaux avancent l’un derrière l’autre, je l’ai vu venir à des kilomètres, et c’est quelque chose qui me déçoit beaucoup dans les films en général, leur aspect trop prévisible.
En bref : le dicton « plus c’est long plus c’est bon » ne s’applique absolument pas ici !

Publicités

Une réflexion sur “The Revenant

  1. Sweet Judas 4 février 2017 / 18 h 39 min

    Pour ma part, j’ai détesté. Certes, le film en lui même n’est pas une catastrophe au sens premier du terme (c’est beau, toussa toussa) mais bordayl… Qu’est ce que c’est LONG. TROP LONG.
    Je plussoie pour la fin prévisible… Moi aussi, lorsqu’il a ramassé la branche en forme de croix, je me suis dit « non, l’ami Alejandro va quand même pas oser… ». Et pis en fait si.
    Pareil lorsque son poto Pawnee lui sort que « la vengeance, dude, c’est réservé à Dieu ». Et tout se termine avec un « Tout ça pour ça » bien amer en bouche.

    Déception de l’année (juste après Suicide Squad et juste avant Civil War, cela dit).

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s